Publié le 27 février 2017 par Mosaik

Il y a bientôt 500 ans, le 31 octobre 2017, Martin Luther affichait ses 95 thèses sur la porte de l’église du château de Wittenberg. L’évènement serait sans doute quasi inconnu si Luther n’avait pas écrit, publié et diffusé sa bible au moyen de la presse…Et notamment grâce aux caractères métalliques mobiles imaginés par un autre allemand, Johannes Gutenberg, qui vécut quelques années plus tôt. Dans son exposition Luther pour les enfants, le musée de la presse de Wadgassen démontre la modernité du personnage.

Catégories Mots-clés