Publié le 28 mars 2017 par Mosaik

On poursuit notre histoire de la centrale de Grosbliederstroff, si moderne pour l’époque. Lors de son démarrage en 1954, elle était capable d’engloutir 600 tonnes de charbon à l’heure. La centrale délivrait une puissance installée correspondant à 1/6 d’un réacteur nucléaire en marche à Cattenom, soit 220 mégawatt. Au début de l’exploitation, le nombre d’employés sur site a atteint plus de 500 personnes, avant de se stabiliser autour de 450.

Catégories Mots-clés

Ajoutez votre commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée.