Publié le 30 mars 2017 par Mosaik

La centrale de Grosbliederstroff a été installée en bord de Sarre, le cours d’eau qui marque également la frontière avec l’Allemagne. La raison était évidemment pratique. L’eau servait à refroidir les turbines et permettait de transporter du charbon par bateau. Ingénieux donc…Mais une fois la centrale en marche, les habitants de Kleinblittersdorf, commune sarroise voisine, ont vite compris qu’ils auraient quelques soucis. Dans ce quatrième épisode de la série, nous donnons la parole à Ernst Jeanrond, le frère de l’ancien maire du village allemand.

Catégories Mots-clés