Publié le 8 septembre 2016 par Mosaik

Dans un contexte de crise agricole liée aux prix des produits, Pascal Schoeser doit en plus faire face aujourd’hui aux destructions massives causées par les sangliers dans ses parcelles de maïs et notamment dans une située à Willerwald, près de l’Europole.

Catégories Mots-clés