Publié le 12 avril 2017 par Mosaik

L’accès à un golf à l’année n’est certes pas donné. Mais avec une carte de membre, on peut y aller autant qu’on veut. D’ailleurs les pasionnés, comme Vincent Karmann y vont plusieurs fois par semaine. Vincent travaille comme formateur à la maison d’arrêt d’Oermingen. Quand il n’y est pas, il y a de fortes chance pour qu’il soit au golf de Sarreguemines. C’est là qu’il a découvert ce sport il y a huit ans.

Catégories Mots-clés