Publié le 21 septembre 2016 par Mosaik

En passant de l’agriculture conventionnelle à l’agriculture bio, Alain Fotré, le propriétaire de la ferme de la Charmille, a créé de l’emplois. Dernier arrivé en date, Alexandre Vincent, qui après avoir réalisé un Dut en biologie option agronomie, a souhaité apprendre l’agriculture et notamment le maraichage. Il s’est vite rendu compte que ce n’est pas une mince affaire que de ne pas utiliser de désherbant dans une exploitation. Il faut bécher et parfois faire preuve d’ingéniosité pour gagner du temps. Voici le troisième épisode de la série de Mosaïk.

Catégories Mots-clés