Publié le 3 mars 2017 par Mosaik

Alors que les Belges éclairent les autoroutes, des communes françaises coupent l’éclairage des rues pendant la nuit. L’éclairage public, ça éclaire, mais ça consomme et ça coute ! Des améliorations existent aujourd’hui. On fait le point sur la situation dans le secteur avec Jean-Bernard Barthel, vice-président de la communauté d’agglo Sarreguemines-Confluence, Jean-Luc Eberhart, directeur des services techniques de la ville de Sarreguemines, Hubert Bouring, Maire de Rémelfing et Pierre Michalik, directeur de l’agence Vigilec à Cocheren.

Catégories Mots-clés