Publié le 1 mars 2017 par Mosaik

L’heure n’est plus au bilinguisme mais au trilinguisme. C’est le message porté par le recteur d’académie, Marie Raynier, lors de sa visite des écoles maternelle et primaire de la Blies. Un complexe scolaire paritaire où certains cours sont effectués en allemand.
Une approche de la langue étrangère dès le plus jeune âge, pour Céleste Lett c’est d’après son propre exemple, la meilleure des manières de faire.

Catégories Mots-clés