Publié le 14 avril 2016 par Mosaik

Votre rubrique Oh Boulot s’intéresse cette semaine à ceux qui ont des doigts de fées, les coiffeurs. Ils nous font parfois souffrir pour nous rendre beaux, et pour y arriver, il faut de la patience, mais surtout de la passion ! Nadine Henrich est coiffeuse au quartier Neunkirch depuis 17 ans, portrait.

Catégories Mots-clés