Publié le 19 février 2015 par Mosaik

20.000 lorrains travaillent en Sarre. Parce que les salaires y sont plus élevés parce que le marché du travail offre plus de possibilités.
Mais le principal frein pour les travailleurs frontaliers reste la langue.

Catégories Mots-clés