Publié le 10 décembre 2015 par Mosaik

Deux syndicats qui s’abstiennent, un qui s’oppose. Le comité central d’entreprise de Smart a émis un avis hier après-midi. C’était une des condition de l’application de la décision unilatérale Pacte 2020. L’avenant au contrat de travai va maintenant être envoyé à chacun des 800 salariés du site. Smart France demande 75% de signataires, sans quoi elle ne garantit pas la pérennité du site de production de la fortwo.

Catégories Mots-clés