Publié le 3 juin 2015 par Mosaik

Des prisonniers allemands, alsaciens et lorrains au Japon. Une histoire extraordinaire, née de la première guerre mondiale et qui montre toute l’absurdité d’un tel conflit. Car dès lors que le feu cesse, les hommes se rencontrent, vivent ensembles et procréent. Il suffit d’un documentaire pour s’en rendre compte. Lundi soir, les cinémas Forum projetaient « Ennemis-Frères ».

Catégories Mots-clés