Publié le 4 mai 2015 par Mosaik

Un logement mal isolé, peut avoir des conséquences sur la santé des personnes les plus fragiles et des personnes âgées notamment. C’est ce qu’on nomme la précarité énergétique. La CASC a lancé depuis 2002 un programme d’intérêt général d’abord ciblé sur la vétusté et la vacance puis étendu à l’accessibilité des logements aux personnes à mobilité réduite.

Catégories Mots-clés