Publié le 23 mai 2016 par Mosaik

Entre des voitures de police incendiées, des insultes et des affrontements violents, les policiers ont exprimé leur ras-le-bol. La semaine dernière, ils se sont réunis place de la République à Paris pour lutter contre la haine anti-flic. Entre l’état d’urgence qui a été prolongé et les manifestations qui se multiplient dans les grandes villes, les forces de police doivent également gérer le déchaînement de violence contre elles. Marie Lorentz et Guillaume Dumonteil sont descendus dans la rue pour connaître votre avis.

Catégories Mots-clés