Publié le 3 février 2016 par Mosaik

Le temps du carnet à souche est révolu. Les policiers d’aujourd’hui relèvent les infractions de stationnement avec leur smartphone. Ce qui était déjà vrai dans d’autres villes l’est devenu à Sarreguemines depuis hier, date de mise en place de ce nouveau dispositif.

Catégories Mots-clés