Publié le 11 février 2016 par Mosaik

Qu’en est-il de la situation de Smart désormais. Les caméras des télévisions nationales ne s’y font plus voir et pourtant les salariés vivent désormais pour ceux qui ont signé l’avenant à leur contrat au rythme des 37h par semaine. La Cgt ne souhaite pas pour autant abandonner le combat elle a donc organisé une rencontre avec la presse avec un message. Smart n’est peut-être qu’un début.

Catégories Mots-clés