Publié le 3 juin 2015 par Mosaik

Il n’y a pas de saison pour danser. Mais quand vient le printemps une certaine œuvre de Stravinsky s’impose naturellement. Hier soir, la scène de l’hôtel de ville recevait l’opéra théâtre de Metz-Métropole à l’occasion du « Sacre du printemps ».

Catégories Mots-clés