Publié le 2 septembre 2015 par Mosaik

Des néo-bacheliers ne sont toujours pas inscrits dans un cursus d’études supérieures. Pour eux l’espoir passe souvent par le CIO de Sarreguemines.

Catégories Mots-clés