Publié le 24 septembre 2018 par Mosaik

Le Syndicat Mixte de Transport et de Traitement des Déchets Ménagers de Moselle-Est (SYDEME) fait
l’objet d’un suivi étroit de l’État concernant sa situation budgétaire et financière.
Les magistrats avaient constaté alors un déséquilibre d’exploitation de l’ordre de 12 millions d’euros.
Suite à un plan de redressement, le préfet de la Moselle a saisi à nouveau, en 2018, la Chambre
régionale des Comptes. Elle a évalué un déséquilibre d’exploitation désormais de l’ordre de 2,6 millions d’euros.
Le préfet de la Moselle a réglé le 21 septembre le budget prévisionnel 2018 du SYDEME.
Sur recommandation de la Chambre régionale des Comptes, une hausse limitée en 2018 de la contribution
forfaitaire a été décidée ; elle devra être assortie d’une refonte de la grille des tarifs des prestations
fournies par le SYDEME à l’égard de ses membres, afin qu’ils coïncident en 2019 avec leurs coûts réels.
Cet effort, lissé sur les exercices 2018 et 2019, afin de ne pas compromettre la continuité du service public
de traitement et de transport des déchets, doit permettre au SYDEME de retrouver un équilibre budgétaire
durable.

Catégories Mots-clés